img img

La Garonne et la Save

La situation de Grenade a été soigneusement choisie : elle se trouve à mi-chemin entre Montauban et Toulouse (à peu près 25 km de distance des deux villes). Sa particularité, est d’être installée avant le confluent de la Save et de la Garonne. La Save, qui prend sa source à Lannemezan (65) (150 km de long) a toujours été une voie de circulation depuis les Pyrénées, en particulier pour contourner Toulouse. Quant à la Garonne, qui autrefois passait tout près de la ville (quais de Garonne), elle a longtemps servi d’axe principal pour le trafic des marchandises entre les Pyrénées et Bordeaux. Grenade a donc été dès le départ positionnée dans un site stratégique pour le commerce et les communications.
Les terres alluvionnaires des vallées de Garonne et de Save sont très fertiles et ont permis de développer des cultures de qualité (céréales et maraîchage), puis le développement du commerce de ces marchandises sous la Halle. C’est ce que rappellent les grains de blé sur le blason de Grenade.

Il existe de nombreux vestiges de présence humaine très ancienne sur la Save et la Garonne : à Larra et à Saint Caprais : pierres polies et taillées. Même chose pour l’occupation romaine, il existe des vestiges de thermes romains sous l’église de Saint-Caprais et des traces de camps romains le long de la Save.